Bienvenue sur le blog de
Fabien Thiémé

Aux voeux de Martine Aubry, le 9 janvier dernier

JLC.jpg MD.jpg

Lors des voeux de Martine Aubry, Maire de Lille, organisés le 9 janvier dernier, j'ai rencontré Michelle Demessine, sénatrice du Nord, et Jean-Louis Callens, président de la fédération Nord et secrétaire national du Secours Populaire Français, avec lesquels j'ai échangé sur ma récente nomination de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur. Mme Demessine et M. Callens devraient faire partie de mon comité de parrainage pour la cérémonie de remise des insignes, qui aura lieu le 25 février prochain à Marly.

 

Marly, le 11 janvier 2017

Communiqué de Fabien THIEME

Maire de Marly

Vice-président de Valenciennes Métropole

Le conseil d’administration de la SCNF a confirmé ce mercredi 11 janvier 2017 la commande de 255 rames de RER à Alstom et Bombardier, pour le compte du syndicat des transports d’Île de France (STIF).

Valenciennes figure parmi les huit sites d'Alstom France qui concevront et fabriqueront ce matériel. Pour Bombardier, le site de Crespin sera mis à contribution.

Cette commande d’environ 3,75 milliards d’euros compte une tranche ferme qui verra la livraison, en 2021, de 71 rames pour un montant estimé à 1,55 milliard d’euros.

Alstom, en groupement avec Bombardier, fournira ainsi la nouvelle génération de matériel à deux niveaux destiné aux lignes D et E du RER.



Chaque rame pourra transporter jusqu'à 1 860 passagers moyennant une consommation d'énergie réduite de 25 % par rapport aux générations précédentes de trains.

Environ 2 000 personnes, dont 550 ingénieurs, travailleront sur ce projet au sein du groupement Alstom-Bombardier, qui permettra de pérenniser plus de 8 000 emplois en France au sein de la filière ferroviaire.

« Nous ne pouvons que nous réjouir et nous féliciter de cette commande record, qui vient récompenser le savoir-faire de tout un territoire et donne tout son sens aux combats menés au fil des années pour la défense de l’industrie ferroviaire, en particulier dans le Valenciennois. »

 

M._THIE_ME__oct_2015.jpg

(Cliquez sur l'image pour accéder à l'article paru sur Marly.fr)

C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai appris ce dimanche 1er janvier 2017 ma nomination au rang de chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur, à l'initiative du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Mes pensées et ma reconnaissance vont aux élus nordistes aux côtés desquels je travaille depuis 1981, tant au Conseil général du Nord qu'à la communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole et, depuis 2008, à la Mairie de Marly ; aux Marlysiennes et Marlysiens et, plus largement, aux habitants du Valenciennois ; à ma famille et à tous celles et ceux qui m'accompagnent au quotidien.
*** Belle et heureuse année 2017 ! ***

F.T.

 

Mes vœux aux Valenciennoises et Valenciennois

A l’aube de cette année nouvelle, je tenais à adresser aux Valenciennoises et Valenciennois mes vœux de santé, bonheur et réussite en tous domaines. Malgré la hausse de certains indices à l’échelle régionale (+ 5,4 % des reprises d’emplois, soit plus de 85 600 demandeurs d’emploi dans les Hauts-de-France), l’arrondissement de Valenciennes demeure rudement touché par la crise.

Le taux de chômage y est encore l’un des plus élevés de la région (17 %) et frappe durement les moins de 25 ans. Pourtant, le Valenciennois dispose d’ouvriers, ingénieurs, cadres et techniciens hautement qualifiés et de puissantes industries dans les domaines du ferroviaire, de l’automobile ou bien encore de la chimie. Faisons en sorte de faire se rencontrer les entreprises qui recrutent et ces jeunes qui veulent travailler. Soutenons aussi les PME-PMI, qui sont les premiers employeurs de France !

A l’échelle de l’arrondissement, toujours, les besoins en logement avoisinent les 12 000 demandes. Une hausse qui s’explique, entre autres, par la décohabitation : les divorces et séparations bien sûr, mais aussi le départ des enfants du domicile parental.

Dans ce registre, je tenais à rappeler les difficultés, notamment économiques, rencontrées par les familles monoparentales et les besoins spécifiques de nos seniors qui, l’âge venant, devraient pouvoir bénéficier de logements adaptés (maisons de plain-pied, appartements en rez-de-chaussée, etc.).

Par ailleurs, l’année qui s’achève n’a pas été exempte de drames, en France comme à l’étranger : en 2016, nous avons vécu dans notre chair les attentats de Nice, Magnanville et Saint-Etienne-du-Rouvray, les attaques terroristes de Bruxelles et, tout récemment encore, cet attentat au camion fou sur un marché de Noël de Berlin. Pour autant, ce sont des vœux de paix que je voudrais former aujourd’hui ; de paix et de solidarité.

J’aimerais dès à présent que nous puissions nous rassembler dans la diversité afin de lutter contre la baisse du pouvoir d’achat et la mise à mal de nos retraites ; ou bien encore pour obtenir auprès de l’Europe, l’Etat, la Région et du Département toutes les aides dont nous, collectivités locales, aurons besoin pour répondre aux attentes légitimes de nos populations.

Les services publics sont un atout et nous devons les développer. Je pense à l'Education Nationale, bien sûr : pour notre jeunesse, travaillons à la mise en œuvre de l’école de la réussite pour tous, de la maternelle à l’université ! Mais aussi aux services de santé, aux pompiers, à la police nationale... Sans oublier les collectivités territoriales, donc, et l'ensemble des services de l'Etat.

J’aurai pour terminer une pensée pour les associations caritatives de notre territoire qui, cette année encore, ont œuvré auprès des personnes les plus fragilisées ; auprès de celles et ceux, tout particulièrement les enfants, qui sans elles n’auraient pas eu la chance de fêter Noël. Mais l’hiver est loin d’être terminé et ces associations restent mobilisées.

Puissions-nous l’être avec elles, en vertu de cette phrase de l’abbé Pierre : « La misère n’est pas une fatalité. Elle vient de notre incapacité à penser le partage ».

Belle et heureuse année 2017 à toutes et tous !

Fabien Thiémé

Maire de Marly

Vice-président de Valenciennes Métropole

 

Retrouvez en vidéo les vœux de M. le Maire de Marly à la population et rendez-vous le vendredi 6 janvier 2017 à 18h15 à la salle Dumont (stade Denayer) pour la cérémonie des vœux de la Municipalité !

Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à la vidéo :

Carte_de_voeux_2017.jpg

 

CAVM.jpg

Outre le vote du budget de Valenciennes Métropole, l’adhésion de la CAVM boucle le projet de constitution de Pôle Métropolitain Hainaut-Cambrésis, un événement structurel indéniable, politique et en faveur du développement économique.

Pôle Métropolitain, l’an 1 en 2017 avec Valérie Létard ?

Le Conseil communautaire de Valenciennes Métropole a acté l’adhésion de l’intercommunalité au sein du futur syndicat mixte du Pôle Métropolitain du Hainaut-Cambrésis ; après le sud Avesnois, le coeur de l’Avesnois, du Pays de Mormal, du Pays Solesmois, du Caudresis-Catésis, Val de Sambre, de Cambrai et de la Porte du Hainaut, validée le 12 décembre dernier en conseil communautaire.

Le député-maire de Valenciennes se félicite de cette future structure en faveur de « la solidarité territoriale avec des convergences métropolitaine. Cela va favoriser notre ouverture et l’attractivité territoriale. Enfin, avec 750 000 habitants, nous allons peser 15% de la population totale des Hauts-de-France ».

Ce syndicat mixte du Pôle Métropolitain Hainaut-Cambrésis devrait « voir le jour en avril 2017. Ce syndicat sera d’abord fermé puis ouvert aux autres institutions comme le département, la région etc. ».

Bien sûr, dès qu’une structure politique majeure émerge, la bataille de la présidence fait rage. En l’occurrence, peu après l’échec d’Alain Juppé, que la sénatrice Valérie Létard et 1ère VP de la région des Hauts-de-France avait soutenu de manière très ostentatoire, elle a repris la présidence de l’UDI au sein de la région des Hauts-de-France en lieu et place de Frédéric Leturque.

Manoeuvre politique habile, mais sans scrupules, afin de prendre une fonction représentative au sein de la région avec la possibilité de démissionner de sa place de 1ère Vice-Présidente tout en continuant à exister dans l’hémicycle ! Et ceci afin de briguer la place de présidence de ce syndicat mixe du Pôle Métropolitain du Hainaut-Cambrésis dont il faut reconnaître qu’elle a porté ce projet depuis 2011.

Voilà la rumeur qui enfle jour après jour dans les couloirs politiques dès l’ouverture de ce syndicat aux autres institutionnels. Faux ou vrai, le swift au sein de l’UDI au Conseil régional n’est pas gratuit, rien n’est au hasard en politique. Jamais il n’y a eu hésitation sur son départ de l’agglo car déjà se germait cette possibilité prenant plus de vigueur avec la défaite d’Alain Juppé et d’un portefeuille de ministre qui brûle comme un feu de paille !

Peu importe la capitaine en terme politique, seulement, il faudra justifier au grand public que la fonction de Conseiller régional en 2016 n’était pas plus importante qu’en 2010…Et là, le ou les candidats anti système vont engranger des voix avec un F.N prenant plus encore du poids sur l’arrondissement. La fessée des régionales 2015 n’a pas suffi dans le Valenciennois visiblement.

Les titulaires de la CAVM au sein de ce Pôle Métropolitain Hainaut-Cambrésis sont : Degallaix, Debacker, Depagne, Thiémé et Donnet.

Des ratios solides

Le vote du budget a présenté quelques chiffres solides bien plus éclairants !

Pour hier et aujourd’hui, Valenciennes Métropole présente un chiffre remarquable au niveau du désendettement « nous avons une capacité de désendettement de 1,6… même pas deux ans« , souligne Laurent Degallaix.

Dans le même registre, la dette s’établit « à un niveau plancher de 40 millions d’euros, c’est exceptionnel » , ajoute le président.

Pour cette année 2017, le FSIC, un fonds de solidarité dédié aux communes, va connaître une augmentation de 20% pour le plus grand bonheur des 35 communes de la CAVM. « L’enveloppe passe de 17,1 millions d’euros à 20,6 millions d’euros« , précise le président de Valenciennes Métropole.

Pour le futur « grâce à la qualité de sa signature, la CVAM a obtenu un emprunt de 7,5 millions d’euros, sur 30 ans, avec un taux fixe de 1,49%. », conclut Laurent Degallaix. En bref :

1) Le port de plaisance, Quai des Mines à Valenciennes, est un réel succès avec déjà 22 permanents au sein de port de plaisance. Un belle fréquentation temporaire, et très internationale, est également à noter. A ce tire, Elizabeth Gondy demande « le vote d’une deuxième nuit gratuite pour les plaisanciers flamands afin de bénéficier d’une communication en zone flamande« .

2) David Bustin a présenté un programme ambitieux dans le domaine de les gestion des déchets. « Oui, aujourd’hui, il reste des déchets qui partent dans un site d’enfouissement. Pourtant, nous sommes capables d’identifier les filières pour limiter les enfouissements« , explique David Bustin.

Autre axe de progrès, un travail sur l’alimentation en milieu scolaire avec une étude sur 4 écoles sur Beuvrages, St Saulve, Prouvy et Vicq. « Ce choix est dicté sur une volonté d’évaluation dans des cantines scolaires avec des tailles différentes » , ajoute le vice-président en charge de l’environnement.

3) Enfin, le passage de la scène nationale du Phénix au sein de l’intercommunalité amène des changements dans sa gouvernance. Au sein du Conseil de surveillance, la ville de Valenciennes conserve un siège, mais la CAVM récupère 8 sièges ( Bernard, Mannarino, Gualano, Colson, Gondy, Lelong, Jovenaux et Bisiaux).

__Publié par Daniel Carlier le 16 décembre 2016

VA-INFOS.FR__

 

AL.jpg

Marly, le 20 décembre 2016

« C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la disparition brutale, ce lundi 19 décembre, d’un collègue et ami : André LENQUETTE. Maire de la ville de Beuvrages depuis 2001 et conseiller départemental depuis 2015, conseiller communautaire, André LENQUETTE était une figure du Valenciennois, attachée aux valeurs de la formation.

Aux côtés d’un autre collègue et ami lui aussi décédé prématurément, Pierre LEMOINE, maire de Vieux-Condé et conseiller général, André LENQUETTE a contribué à la formation de milliers d’élèves au sein de la cité scolaire Georges-Bustin de Vieux-Condé.

Il y avait entre les deux hommes une estime très profonde.

Je conserverai moi-même d’André LENQUETTE le souvenir d’un bâtisseur, qui a transformé sa ville dans le cadre de la Politique de la Ville de Jean-Louis BORLOO et des gouvernements successifs et des crédits mis en œuvre dans ce domaine.

Convivial et fraternel, André LENQUETTE aimait la vie ; la Jeunesse, le Sport et les Seniors. C’est dans ce contexte que je l’ai côtoyé à maintes reprises au VAFC. Elu du peuple, il a gagné ses galons en agissant bec et ongles en faveur de l’intérêt général.

Si, comme d’autres camarades, je le savais malade, je ne m’attendais pas à une telle issue, aussi rapide.

En ces douloureux moments, j’adresse à son épouse et ses enfants, et au Conseil municipal, mes condoléances attristées et l’assurance de mon profond soutien. »

Fabien THIEME

Maire de Marly

Vice-président de Valenciennes Métropole

 

Bombardier.jpg

Un communiqué de

Fabien THIEME

Maire de Marly

Vice-Président de Valenciennes Métropole



Ce lundi 17 octobre 2016, à l’invitation de Monsieur Laurent BOUYER, Président de Bombardier Transport France, j’ai eu le plaisir de participer à la présentation de la livraison du 100ème Région2N produit dans le Valenciennois, à Crespin, en présence de Xavier BERTRAND, Président du Conseil Régional Hauts de France.



Aux côtés de nombreux élus Alain BOCQUET, Député-Maire de Saint-Amand-Les-Eaux et Président de la Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut, Laurent DEGALLAIX Député-Maire de Valenciennes et Président de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole et d’élus régionaux, départementaux et locaux, mais aussi de Monsieur Jacky LION, Directeur Régional de la SNCF Hauts-de-France et Monsieur Jean-Michel HIOLLE, Président de la Fédération de l’Association des Industries Ferroviaires (AIF) cet ancien ajusteur de cette société dans les années 70,nous avons eu le plaisir de découvrir cette rame destinée à notre région.



Ce fut d’autant un plaisir pour moi, ancien fraiseur de cette entreprise de participer à cet évènement important pour notre industrie ferroviaire que de voir sortir un tel bijou.



Cette rame peut être comparée à un véritable projet tant national qu’international. Cela démontre bien le savoir faire de notre industrie dans le domaine de la production du ferroviaire et le savoir faire du personnel, ouvrier, employé, technicien, ingénieur, cadre de l’entreprise.



A tous BRAVO !



Maintenant continuons avec toutes les régions de France pour l’obtention de nouvelles commandes.



Avec cette industrie, la France a une belle vitrine pour poursuivre la conquête du marché mondial.



J’ai confiance.

 

BANQUET2016_UNE.JPG

Dimanche 9 octobre, 668 aînés se sont retrouvés dans la salle Dumont, pour le traditionnel repas organisé en leur honneur par la Municipalité, emmenée par le Maire, Fabien Thiémé, entouré des membres du Conseil municipal. Joliment décorée sur le thème du voyage par des bénévoles et les agents des services administratifs et techniques de la Ville, les convives ont été dignement accueillis au son de la musique de l’orchestre Pacifik, qui assurait l’animation.

« Cette année la Municipalité a décidé de revisiter la formule du banquet des aînés en ne proposant plus qu’une seule date au lieu des traditionnels trois rendez-vous d’octobre. L’an dernier, vous étiez près de 600 convives à avoir assisté à ces banquets sans compter les 300 repas portés au domicile des aînés. Aujourd’hui, vous êtes 668, samedi les élus municipaux iront apporter 362 repas à domicile, aux personnes qui n’ont pu se déplacer aujourd’hui », a introduit le maire.

« C’est toujours avec plaisir qu’avec Marie-Thérèse Hourez, 1ère adjointe, en charge des affaires sociales, et Hanna Sannelli, conseillère déléguée aux personnes âgées, que nous vous accueillons et vous souhaitons la bienvenue », a poursuivit Fabien Thiémé.

Le premier magistrat a rappelé les nombreuses actions menées en direction des aînés, dont on retiendra : le goûter de début d’année, la cérémonie des noces d’or ; le voyage annuel, le banquet des aînés, la distribution de près de 2000 colis en fin d’année, la carte de transport pour les plus de 65 ans non imposables, le portage des repas à domicile… entre autres services.

« A Marly, vous avez également deux maisons de retraite qui organisent de nombreuses animations, souvent en partenariat avec la Ville. Je tiens à remercier les personnels de ces établissements et les résidents qui nous font le plaisir d’être parmi nous aujourd’hui (24 de l’EHPAD les Magnolias et 14 de Vaillant Couturier, NDLR) ».

Le premier magistrat a également évoqué l’évolution de la ville, qui se transforme en tenant compte des besoins spécifiques de la population. En permettant, par exemple, la construction de logements adaptés au handicap. Outre les remerciements adressés aux membres du CCAS, au personnel communal, aux bénévoles, le maire a profité de l’occasion pour souligner la présence du nouveau Directeur Général des Services, Arnaud Bavay, et Doriane, son épouse.

« Arnaud a été, avec Marc Montuelle, qui oeuvrait alors aux côtés de Pierre Mauroy, l’un des artisans de la deuxième loi de décentralisation », a félicité Fabien Thiémé. « Je remercie également Betty Droisy, Directrice du Service des Espaces, et toute son équipe de jardiniers, ainsi que l’ensemble du personne communal, pour leur formidable travail. Nous sommes aujourd’hui dans l’attente des résultats du palmarès du concours des villes fleuries. Nous espérons vivement obtenir la première fleur. Ce serait la juste récompense des efforts fournis pour l’embellissement et le cadre de vie de la commune », a argumenté Fabien Thiémé. Puis c’est sous un tonnerre d’applaudissements que le Conseil municipal a mis à l’honneur Mesdames Patte, 107 ans, et Mouftiez, 102 ans, et Jean Vopre, 94 ans, tous deux résidents à l’EHPAD « Les Magnolias ». Quant à Marianne Busignies et Georgette Kecchbar, qui fêtaient leur anniversaire, elles ont aussi reçu une magnifique composition florale.

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS ET LA VIDEO DU BANQUET SUR MARLY.FR

 

Bombardier.JPG

Ce jeudi matin, Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ, a participé à une visite officielle de l’usine Bombardier à Crespin.

De nombreux élus en charge des transports de la Région Parisienne ont été accueillis par Monsieur Laurent BOUYER, Président de Bombardier Transport France. Il a notamment eu l’occasion d’intervenir sur la baisse des commandes chez Bombardier et en particulier dans le domaine du Transport Express Régional.

Retrouvez ici l'intégralité de l'intervention de M. Fabien THIEME.

 

Un communiqué de

Fabien THIEME

Maire de Marly

Vice-Président de Valenciennes Métropole

Outre la menace qui pèse sur la fermeture du site d’Alstom à Belfort qui touche 400 personnes dans un secteur déjà durement sinistré par le chômage et la désindustrialisation, des menaces pèsent sur le site de Petite-Forêt mais aussi des craintes pour le groupe Bombardier à Crespin.

En effet, on parle aujourd’hui de chômage partiel à Petite-Forêt.

Alors qu’Alstom vient de décrocher le TGV de la côte est des Etats-Unis, on apprend que l’assemblage se fera à l’étranger et ainsi aux USA. Alors que l’industrie ferroviaire est en plein boum mondial et européen et qu’Alstom en est le 3ème secteur mondial avec un confortable carnet de commandes, on menace de fermer Alstom à Belfort ; on annonce du chômage partiel à Petite-Forêt et à coté de cela on apprend qu’en Pologne le site tourne 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

L’avenir du groupe sera discuté demain mardi 27 septembre à l’Assemblée Nationale. L’Etat détient 20 % des droits de vote au conseil d’administration du groupe ferroviaire ; en conséquence il a le devoir de le sauver.

En France, nous avons un savoir faire dans la matière qui est reconnu. Avec ces productions qui partent à l’étranger, nous risquons de perdre un savoir faire accumulé au fils du temps.

Ne laissons pas faire. Exigeons l’arrêt des délocalisations et le maintien de tous les emplois.

Renouons avec une grande ambition industrielle au service de tous !

Produire français : tel est notre objectif !

 

NPNRU.JPG

Ce lundi 26 septembre avait lieu, dans les salons d’honneur de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM), la signature du protocole de préfiguration NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain).

Cette signature, à laquelle a pris part M. le Maire, Fabien Thiémé, présent aux côtés des autres maires des territoires concernés, s’est déroulée en présence de :

- Laurent Degallaix, député et maire de Valenciennes, président de Valenciennes Métropole ; - Valérié Létard, 1re vice-présidente de la Région Hauts-de-France ; - Béatrice Descamps, conseillère départementale du Nord ; - Aymeric Robin, maire de Raismes et vice-président de La Porte du Hainaut ; - Blanche Guillemot, directrice générale de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) ; - Nicolas Grivel, directeur général de l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation urbaine) ; - et de la préfète déléguée pour l’Egalité des chances, Sophie Elizéon.

Remarquable par le nombre de partenaires qu’il implique, ce Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain permettra, à l’horizon 2025-2027, la rénovation de 200 quartiers sur le territoire national. Au niveau local, outre le quartier de la Chasse Royale à Valenciennes, reconnu d’intérêt national, le quartier de la Briquette a quant à lui été retenu au titre de la programmation d’intérêt régional, avec la Bleuse Borne à Anzin et Chanteclerc Le Coq à Condé-sur-l’Escaut.

Le NPNRU se distingue par divers aspects du premier programme ANRU (2003-2015) :

- transversalité du portage des projets, qui devront notamment s’intégrer dans les politiques mises en place à l’échelle des agglomérations ; - implication des habitants des quartiers concernés par le NPNRU dans toutes les phases du programme ; - développement de la mixité sociale dans ces mêmes quartiers, où l’accent sera mis, outre sur l’habitat, sur l’activité économique à travers l’accompagnement des investisseurs.

M. le Maire se réjouit de cette nouvelle étape importante dans la transformation urbaine du quartier de la Briquette, au bénéfice de ses habitants et de l’ensemble des Marlysiennes et des Marlysiens.

Article paru sur Marly.fr

 

Francis Poirier quitte le Nord pour la Lozère

Je souhaite à notre collègue une bonne continuation et la réussite dans ses projets personnels et professionnels.

F_Poirier.JPG

Article paru sur Marly.fr :

Directeur adjoint d’ENEDIS (ex-ERDF), élu à la Ville de Marly, Francis Poirier quitte le Nord pour la Lozère, où il occupera un poste d’adjoint au directeur régional.

Dernièrement, une manifestation de sympathie était organisée en mairie d’Anzin pour saluer cette promotion.

La cérémonie s’est notamment déroulée en présence de Pierre-Michel Bernard, maire d’Anzin et représentant du SIDEGAV (Syndicat Intercommunal de Distribution d’Energie Electrique et de Gaz dans l’arrondissement de Valenciennes), de Mathias Povse, directeur régional d’ENEDIS, et d’élus du Valenciennois.

Pour Marly, M. le Maire, Fabien Thiémé, était entouré de Bernard Evrard, adjoint aux Travaux, et Gilda Massart, conseillère municipale, par ailleurs agent à la direction territorial d’ENEDIS.

Tous ont vanté l’attachement de Francis Poirier à défendre l’intérêt de l’entreprise, sa force de négociation, ses talents de facilitateur et, surtout, son engagement pour le territoire et ses collectivités.

M. le Maire a ensuite remis un coffret de livres sur les deux Prix de Rome de Marly : Alphonse Terroir et Jules-Henri Lengrand.

 

Un règlement de comptes entre deux familles des gens du voyage est à l’origine de l’embrasement – au propre comme au figuré – de l’aire d’accueil située route de Préseau à Marly, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Des coups de feu ont été échangés (un homme a été blessé au poumon par une décharge de chevrotines) et neuf véhicules – cinq voitures, trois caravanes et un fourgon – ont été incendiés. « On a frôle le drame. Il faut féliciter les pompiers et la police, qui ont travaillé dans des conditions difficiles », salue M. le Maire, Fabien Thiémé.

Prévenu au milieu de la nuit par les services de secours, le premier magistrat a aussitôt saisi son adjoint, M. Didier Cayez, qui l’a représenté sur le terrain tout au long de cette nuit d’échauffourées. Les services municipaux ont également été mobilisés : aux côtés d’Arnaud Bavay, directeur général des services, l’on retrouvait en effet le directeur des services techniques, Jean-Pierre Van Heddegem, le directeur adjoint des Espaces Verts, Sylvain Bourgeois, l’agent d’astreinte, Marc Wilczek et le responsable de la police municipale de Marly, Christophe Blanchard.

Les services de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM), qui gère les aires d’accueil des gens du voyage de son territoire, ont aussi été sollicités. Ce sont eux qui ont ouvert les barrières vers 7h30, ce jeudi matin, permettant l’évacuation d’une partie du campement.

Je tiens à renouveler mes félicitations et mes remerciements à l’ensemble des services municipaux, aux pompiers et à la police nationale, qui ont œuvré de concert pour porter secours aux victimes et rétablir l’ordre dans le campement.

(Retrouvez l'article sur le site Marly.fr)

 

Sénateurs, députés et députés européens des groupes CRC et Front de Gauche se sont retrouvés sur le site d'Arenberg Créative Mine les 14 et 15 septembre pour deux jours de débats dans le cadre de la rentrée parlementaire. Un débat sur la finance mondialisée était organisé au cours de ces Journées Parlementaires auxquelles j’ai participé, aux côtés de camarades tels André Chassaigne, Cathy Apourceau, Patrick Kolebacki, Hervé Poly, Pierre Laurent ou bien encore Bernard Baudoux. J’ai également eu le plaisir d’y croiser la députée et maire de Denain, Anne-Lise Dufour, et la sénatrice Michelle Demessine.

Journe_es_parlementaires_1.JPG

Journe_es_parlementaires_2.JPG

 

Retour sur la Fête de l'Huma

Du 9 au 11 septembre, j'ai eu la chance de participer à la Fête de l'Humanité, ce grand événement culturel, solidaire et militant, en compagnie d'amis tels que Michel, Patrick et Didier.

J'ai également eu le privilège de rencontrer l'Ambassadeur de Cuba (ici en compagnie de Dominique, Jean-Luc et moi-même).

Fe_te_de_l_huma.JPG

 

Souvenir de la Foire à la Lavande de Digne

Foire_Lavande.jpg

Fin août, j'ai eu le plaisir de me rendre à la Foire à la Lavande de Digne-les-Bains.

Un événement historique, qui fêtait sa 95ème année d'existence !

En compagnie de mon frère, ancien collaborateur de la chambre de commerce, j'ai eu le plaisir de rencontrer le président de la Foire à la Lavande, M. Bernard Teyssier, ainsi que M. Gérard Esmiol, adjoint au maire de Digne-les-Bains.

 

Des nouvelles, suite à mon malaise

xxx_004.jpg

Suite à l’agression dont j'ai été victime le lundi 5 septembre dernier, j'ai été frappé, ce jeudi 15 septembre, d’une chute de tension nécessitant l’intervention des services de secours et son transport au Centre Hospitalier de Valenciennes. J'en suis sorti dans la soirée et dois désormais me reposer. Merci à celles et ceux qui ont pris de mes nouvelles et m'ont souhaité un prompt rétablissement.

 

Après l’agression dont j'ai été victime lundi dernier, des sanctions sévères sont tombées, délivrées par le Tribunal correctionnel de Valenciennes. Je tiens, au nom de la Municipalité, de la population de la ville de Marly et du milieu associatif, à saluer l’esprit de responsabilité qui a guidé la justice.

Ainsi le couple a été condamné : - Pour monsieur : 7 mois de prison ferme et 750 € d’amende - Pour la conjointe : 100 heures de Travaux d’intérêt Général et 350 € d’amende

En aucun cas nous ne nous laisserons détourner de nos objectifs qui visent à poursuivre la métamorphose de notre ville. Plus que jamais, avec et pour les jeunes, les sportifs, les écoles, les gens de culture, les personnes âgées et handicapées, nous continuerons à œuvrer pour la ville de Marly. Marly veut vivre dans le calme, la sérénité et la concorde.

Fabien THIEME

Maire de Marly

Vice-Président de Valenciennes Métropole

 

Monsieur Fabien THIÉMÉ, Maire de Marly victime d’une agression par un homme en état d’ébriété ce lundi 5 septembre vers 19h30 - place Louise Michel.

« Je condamne… c’est inacceptable… scandaleux…irrespectueux… de s’en prendre au 1er magistrat ». Les coups portés à la nuque et dans le dos ont conduit à une incapacité de travail de 3 jours, coups suivis des insultes de l’épouse de l’agresseur.

Cet individu ayant un casier judiciaire, est connu des services de Police et est actuellement sous le coup d’une condamnation assortie d’un sursis de 6 mois. Il a reconnu tous les faits lors de la confrontation (et a par ailleurs prodigué de nouvelles menaces à mon égard en prévision de sa sortie).

Dans l’immédiat, je demande que les sanctions les plus sévères soient infligées à l’auteur des coups et à son épouse.

Nous, élus de la ville, souhaitons travailler pour et avec les Marlysiens. Nous voulons continuer à œuvrer dans tous les domaines : sports, culture, jeunesse, enfance sans oublier les personnes âgées et handicapées. En aucun cas nous ne nous laisserons détourner par de tels agissements, actes de vandalisme et de violence.

Nous souhaitons la concorde, le calme et la sérénité.

Je tiens à saluer les forces de l’ordre (Police Municipale, Nationale et les pompiers) pour le rôle qu’elles ont joué.

L’audience est fixée ce vendredi 09 Septembre à 13h30 en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Valenciennes.

Fabien THIEME

Maire de Marly

Vice-Président de Valenciennes Métropole

- page 1 de 173